50e anniversaire : Jean C. Trudel

6 mars 2023 | 50e anniversaire de l'Ordre des audioprothésistes du Québec

Jean C. Trudel, président de l’Ordre des audioprothésistes du Québec de 1973 à 1980

Personne ne pourra jamais mesurer le temps et l’énergie que cet ardent pionnier aura consacrés à promouvoir la profession.

Pionnier dans le domaine de la prothèse auditive, M. Trudel a consacré sa carrière au sein de l’Ordre des audioprothésistes du Québec (Ordre) à persuader toutes les instances concernées du rôle vital de l’audioprothésiste dans le monde de la santé. Il multipliera les représentations à tous les niveaux de la législature afin de faire reconnaître la profession.

C’est d’ailleurs grâce à un regroupement de professionnels en prothèse auditives dont fait partie M. Trudel que l’ancêtre de l’Ordre, l’Association des acousticiens en prothèses auditives de la province de Québec, sera fondée.

Poursuivant cette initiative, c’est sous la présidence de M. Trudel, en 1973, chapeauté par le Code des professions du Québec, que l’Ordre des audioprothésistes du Québec est constitué en vertu de la Loi sur les audioprothésistes. L’Ordre remplacera la Corporation professionnelle des audioprothésistes du Québec qui avait, quant à elle, brièvement pris la relève, en 1972, de l’Association des acousticiens en prothèses auditives de la province du Québec.

Les audioprothésistes deviennent ainsi les premiers en Amérique du Nord à se voir conférer, par la loi, l’exclusivité de la vente, de la pose, de l’ajustement et du remplacement des prothèses auditives.

De 1970 à 1973, Jean C. Trudel consacrera la majorité de son temps bénévolement à persuader toutes les instances concernées du rôle vital de l’audioprothésiste dans le monde de la santé.

Durant son mandat, M. Trudel a su s’entourer d’une équipe de professionnels dévoués. C’est d’ailleurs avec la précieuse collaboration de son conseiller juridique, M. Jean-Guy Villeneuve, que l’Ordre des audioprothésistes du Québec parviendra à mettre en place toutes les structures que lui imposent son rôle de protecteur du public tel que reconnu aujourd’hui.

Toujours dans l’optique de promouvoir la profession et d’assurer l’avenir de l’Ordre, M. Trudel sollicitera la collaboration du Collège de Rosemont à Montréal pour mettre sur pied le premier cours d’audioprothèse au Canada. Grâce au travail acharné de ce bâtisseur et de ses collaborateurs, la première école d’audioprothèse ouvrira ses portes, en septembre de l’année 1981.

En hommage à sa grande contribution au sein de l’Ordre, le prix Jean C. Trudel est remis chaque année, lors du Congrès annuel de l’Ordre, visant à souligner l’engagement d’un membre envers la mission de l’Ordre, son implication bénévole au sein d’un comité ou ses réalisations à l’égard de la profession.

 

Source : Allocution présentée lors du 20e anniversaire de l’Ordre, rapports annuels de l’OAQ.

 

 

Autres actualités

50e anniversaire : Claude Forest, ap.

50e anniversaire : Claude Forest, ap.

Personnalité marquante : Claude Forest, ap. J'ai dédié plus de 28 ans de ma vie à mon engagement au sein de l'Ordre. Mon parcours a débuté en 1988 lorsque j'ai obtenu mon diplôme du Collège de Rosemont. Après dix mois de travail dans le centre-ville de Montréal, là où...

50e anniversaire : Sophie Gagnon, ap.

50e anniversaire : Sophie Gagnon, ap.

Personnalité marquante, Sophie Gagnon, ap. Ma carrière est marquée par 32 années d'implication à l'Ordre des audioprothésistes du Québec et quatre années à l’association professionnelle. Mon parcours a été varié et enrichissant, et c’est en toute humilité que je vous...